Le Blog du Curé n°124

Le 2 Novembre et la prière pour les défunts

1. Sens de la journée du 2 novembre

La journée du 2 novembre, le jour des morts, est à la fois une journée de commémoraison et une journée d’intercession, de prière pour les morts. On pense à tous ceux qui nous ont quittés et qu’on n’oublie pas. On prie pour eux, car ils ont besoin d’une purification pour être pleinement avec Dieu. Notre prière peut les aider dans leur épreuve de purification, en vertu de ce qu’on appelle "la communion des saints". La communion des saints, c’est la communion de vie qui existe entre nous et ceux qui nous ont précédés. Il y a, dans le Christ une solidarité.

2. Origine et histoire de la Journée de la commémoration des défunts

Pour que la Toussaint, le 1er novembre, instituée en France en 835, garde son caractère propre et qu’elle ne soit pas une journée des morts, Odilon abbé de Cluny, vers l’an 1000, impose à tous ses monastères la commémoration des défunts par une messe solennelle le 2 novembre. Cette journée n’est pas appelée Journée de prière pour les défunts, mais "commémoraison" des défunts. A cette époque ou la doctrine du purgatoire n’est pas encore élaborée comme à la fin XIIème siècle, il s’agit plus de faire mémoire des morts que de prier pour eux.

Au XVème siècle, les dominicains inaugurèrent en Espagne l’usage de célébrer trois messes en ce jour des morts. Le pape Benoît XV (+1922) a étendu à toute l’Église la possibilité de célébrer trois messes le 2 novembre en demandant de faire des prières pour les morts de la guerre.

3. La messe du jour des morts

Le jour liturgique de prière pour les défunts n’est pas la fête de la Toussaint, mais le lendemain le 2 novembre. Les lectures pour cette messe peuvent être choisies librement dans le Lectionnaire. Il y a de nombreuses lectures possibles pour la messe du jour des morts. Les personnes ayant connu un deuil pendant l’année sont invitées particulièrement à participer à cette célébration de prière pour les morts. La « messe des morts » est la prière par excellence pour les défunts.

Source : http://www.montligeon.org

Prière à Notre Dame de Montligeon

Notre-Dame Libératrice,
 Prends en pitié tous nos frères défunts,
 Spécialement ceux qui ont le plus besoin 
de la miséricorde du Seigneur.
 Intercède pour tous ceux quinous ont quittés,afin que s’achève en eux 
l’œuvre de l’Amour qui purifie.
Que notre prière,unie à celle de toute l’Eglise,leur obtienne la joie qui surpasse tout désir et apporte,ici-bas,consolation et réconfort 
à nos frères éprouvés ou désemparés.
 Mère de l’Église,aide-nous,pèlerins de la terre à mieux vivre,chaque jour,
 notre passage vers la Résurrection.
 Guéris-nous de toute blessure du cœur et de l’âme.
 Fais de nousdes témoins de l’Invisible,
 Déjà tendus vers les biens que l’œil ne peut voir,
 Des apôtres de l’Espérance, 
semblables aux veilleurs de l’aube.
 Refuge des pécheurs et Reine de tous les saints,rassemble-nous tous un jour,
pour la Pâque éternelle,dans la Maison du Père,
Par Jésus le Christ,Notre Seigneur.
 Amen.

Le Blog du Curé n°123

Le mot du curé …

La Symphonie Lumineuse de la Toussaint

nous appelle à entrer dans la Danse …

Passer de l’ombre à la clarté, des ténèbres à la lumière, de la Cacophonie à l’Harmonie : la symphonie lumineuse de la Toussaint nous appelle dans quelques jours à entrer dans la « danse des saints » pour ré-enchanter le monde !

Chers paroissiens, les récents échos du monde, proches ou lointains, ne vous semblent-ils pas une cacophonie de discordes, de luttes de pouvoirs, qui font parfois craindre un chaos national et planétaire ? Des régimes totalitaires s’effondrent, comme en Lybie, mais au prix de combien de violences et de manipulations d’opinion ? Dans notre pays, comme tant d’autres en Europe et ailleurs, l’inquiétude des hommes et des femmes de notre temps semble croître à mesure que les porte-monnaie se vident, que les emplois diminuent, que les banques s’effondrent, que les crimes et les délits augmentent dans un contexte géo politique en pleine révolution. Que sera 2012 ? Pensons-nous que des élections changeront le cœur des hommes ? Attendons-nous encore quelque Sauveur pour nous sortir de ce marasme ?

« Le Monde attend le passage des Saint ». Ce samedi 22 octobre nous fêtions le 33è anniversaire de l’élection de Jean-Paul II, ce pape qui a fait entrer l’Église dans le 3ème millénaire. À quelques jours de la Toussaint, comment ne pas nous rappeler ce dernier bienheureux qui fut un guide pour le Peuple de Dieu sur la Terre et qui lui montre désormais le chemin du Ciel ! À sa suite, il est urgent de ré-enchanter le monde en faisant briller de toute sa clarté la lumière de Dieu !

L’évangile de ce dimanche nous replace devant ce vérificateur incontournable : celui de notre charité ! Aimons-nous nos frères ? Nous aimons-nous les uns-les autres, chers paroissiens ? En ce dimanche également les rugbymen français tenteront de relever un défi : gagner une coupe du monde dans un sport radicalement communautaire.

Et nous, resterons-nous sur la touche ? La sainteté est un match, jouons-le ! Elle est un bal, celui des Saints, alors entrons dans la danse ! Autant d’images qui nous rappellent que l’unité, la communion, l’harmonie qui seuls pourront sauver le monde se gagnent au prix de ces combats que sont la Charité, la Prière, la Conversion, et nous ne pourrons relever tous ces défis qu’ensemble, dans une vie paroissiale et communautaire fervente et authentique.

Le traditionnel « pèlerinage de nuit » paroissial, lundi 31 octobre, nous conduira cette année de Houssay à N-D de Villavard, par un tronçon plus court que d’habitude, ponctué de temps de prière conséquent dans les églises de Houssay (20h Vêpres Solennelle de la Toussaint) , St-Rimay (21h15 Litanie des Saints)et Villavard (23h Adoration Eucharistique), et d’un Vin Chaud à 23h30. Les « marcheurs de Dieu » les plus motivés pourront entamer le pélé à 18h depuis Villiersfaux. Inscrivez-vous au presbytère ! (3euros pour tous). Un Car partira de Montoire à 17h30 pour les premiers marcheurs, et à 19h pour tous les autres. Il reconduira tout le monde à Montoire à Minuit, les plus vaillant pouvant choisir de finir à pied sur Montoire s’ils le veulent.

Les temps de prière dans les cimetières seront aussi un moment privilégié de témoigner de notre foi en la Résurrection, inscrivez-vous pour être présents dans les différents villages !

Le Blog du Curé n°122

Le« Patronage Saint-Oustrille »

Centre de loisirs du presbytère ouvert à tous les enfants de 6 à 12 ans !

Après une année d’expérience concluante sous le nom des “mercredis d’Amélie”, le centre de loisirs paroissial ouvre à nouveau ses portes pour l’année 2011-2012 avec néanmoins quelques variantes et améliorations. La première grande nouveauté c’est le choix du nom puisque désormais, ce sera sous l’intitulé du « Patronage Saint-Oustrille » que les enfants passeront leurs mercredis au presbytère. La directrice, Amélie Pelé, reste la référence pour l’encadrement des enfants entre 6 et 12 ans, et ponctuellement l’équipe d’animation sera renforcée par des bénévoles en fonction des projets.

Améliea dailleurs déjà présenté un de ces projets aux enfants et à leursfamilles,rassemblant plusieurs activités manuelles et dexpression :celui-ciconsiste en la création dun spectacle de marionnettes tout au long du premiertrimestre.De la conception des pantins en passant par le scénario, musique et dialogue, et les décors,les enfants auront la joie dêtre aidé par des personnesaux divers talents qui appartiennent à la paroisse. Ainsi les petites mains maladroites des enfants seront guidées par des mains plus habituées aux travaux decouture,de peinture ou encore du travail du bois.Ce sera également pour les enfants un grand projet pour laisser libre cours à leur imagination en ce quiconcernelhistoire… un épisode de la bible ?Une vie de saint? Nous attendonsavec impatience la levée du rideau !

Pratiquement, si vous êtes parents d’enfants de 6 à 12 ans, vous pouvez choisir l’horaire d’arrivée et de départ, à partir de 7h30 et jusqu’à 19h00, en fonction de votre emploi du temps et celui de votre enfant (sport en club, musique ou autres). Il y a un tarif « journée » (9 euros), « demi journée » (5 euros) ou « 2h » (2 euros) avec la possibilité d’utiliser les bons CAF (le petit déjeuner du matin et le goûter sont compris). Pour le déjeuner, les enfants peuvent apporter leur pique-nique (un réfrigérateur et un micro-onde sont à leur disposition sur place). Au cœur de Montoire, la journée se déroule dans les locaux du presbytère, 8 rue Saint Laurent. Une salle est spécialement dédiée aux activités et aménagée avec des jeux de société, des livres et un espace plus chaleureux pour se retrouver. Vous pouvez retirer un dossier dinscription directement au presbytère du mardi au samedi (9h/12h – 14h/17h). L’inscription définitive et les réservations se font le mercredi sur place aux horaires d’accueil du patronage ou sur r/v avec la directrice. Le patronage Saint-Oustrille est aussi ouvert quelquesjours pendant les vacances (vacances de la Toussaint : ouverture les 2, 3 et 4 novembre).

Auprogramme : jeux, ateliers manuels, sport, ateliers d’expression, détente, aide aux devoirs, sorties. Les activités du mercredis s’articulent comme l’année dernière autour du temps fort du catéchisme de 10h à 12h. Pour les enfants qui ne suivent pas le catéchisme, un atelier « découverte de la foi » est proposé afin d’apporter la dimension spirituelle qu’Amélie et son équipe souhaitent faire vivre dans l’accueil de chacun.

Vous pouvez aussi soutenir cette initiativede la paroisse parun don à "APEP" en précisant « pour Patronage Saint-Oustrille ».

Le choix du nom « Patronage Saint Oustrille » ?

Certains dirons que « patronage » ça fait « vieillot », d’autres qu’ils ne savent pas ce que cela veut dire, mais pour ceux qui ont déjà passés du temps dans un patronage et en passent encore, le “patro” c’est plutôt synonyme de bons copains, d’un lieu épanouissant avec des adultes soucieux de chacun et d’une certaine éducation , un lieu où chacun peut vivre sa foi à travers la vie en groupe, le sport, les activités … Bref, un lieu chaleureux où il fait bon rester!

En ce qui concerne l’appellation « Saint-Oustrille », l’explication est plus évidente. Qui n’a jamais entendu parler de la colonie paroissiale Saint-Oustrille ? Et bien, il fallait faire un lien entre ces deux activités celle de la colo et celle du patro puisque toutes les deux sont organisées par l’A.P.E.P. (association paroissiale d’éducation populaire) de Montoire.

Renseignements complémentaires et inscriptions au presbytère, 0254865402 paroissedemontoire@me.com

Le Blog du Curé n°121

EGYPTE : L’ÉVÊQUE DE GUIZEH DÉPLORE UN EXODE DES CHRÉTIENS

Jeudi 6 octobre 2011 – Au lendemain de l’incendie d’une église à Aswan, dans le sud du pays, l’évêque deGuizeh, Mgr Antonios Aziz Mina, évoque sur Radio Vatican les raisons de l’exode de chrétiens qui touche aujourd’hui l’Egypte. En cette période délicate qui précède les élections de novembre et après la révolution qui a mené à la chute du régime de Moubarak, la fuite des chrétiens se poursuit dans le pays. Selon certaines sources non vérifiables, explique Radio Vatican, plus de 100 000 coptes auraient déjà quitté l’Egypte. « Nous n’avons pas de données certaines, nous n’avons pas de statistiques », explique l’évêque de Guizeh à Radio Vatican, et si les raisons de ce phénomène sont nombreuses, la première d’entre elle est « l’insécurité » : « on ne sait pas ce qui se passera après la révolution ».

« Le phénomène ne concerne pas seulement les chrétiens, mais tous les Egyptiens, même les musulmans », a-t-il tenu à préciser. « Dans cet exode, on voit que les chrétiens sont plus nombreux, parce qu’ils ont plus de liens en dehors du pays ». « Etant donné le nombre exigu de coptes en Egypte – nous sommes 10 % – chaque chrétien qui quitte le pays laisse un vide énorme, plus grand que celui des musulmans ». « En novembre, nous irons voter », a-t-il rappelé. « Mais sommes-nous préparés à la vie démocratique ? Parce que la vie démocratique ne veut pas seulement dire voter, mais avoir la conscience de savoir comment voter ». « Nous encourageons nos fidèles à participer à la vie politique et à faire leur devoir, en exprimant leur vote », a-t-il conclu. « Nous encourageons donc nos fidèles à faire ce pas et nous organisons des congrès : nous demandons à des personnes importantes de parler et de montrer la situation, pour pouvoir favoriser la participation à la vie sociale du pays ».

LES MÉDIAS DU VATICAN RÉAGISSENT
À LA MORT DE STEVE JOBS, FONDATEUR D’APPLE

« Un talent, un pur talent », c’est la réaction de L’Osservatore Romano à la mort de Steve Jobs, fondateur d’Apple et inventeur du Macintosh, de l’iPad, de l’iPhone. Atteint depuis près de 7 ans d’une forme rare de cancer du pancréas, il est mort dans la nuit du 5 au 6 octobre à l’âge de 56 ans. « Steve Jobs a été un des protagonistes et des symboles de la Silicon Valley. Révolution informatique, certes, mais aussi révolution des coutumes, des mentalités, des cultures », observe L’Osservatore Romano.

« Trop jeune pour 68 et trop vieux pour Facebook, Jobs a été un visionnaire, un visionnaire qui a uni technologie et art ». « Il n’était ni technicien, ni entrepreneur. Ni designer ni mathématicien. Pirate ou pionnier ? L’histoire le dira. Pour le moment, ses créations géniales demeurent ». Le quotidien cite enfin la réaction du président américain Barack Obama : « Steve était l’un des plus grands inventeurs américains, assez courageux pour penser différemment, assez audacieux pour croire qu’il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire ».

Sur Radio Vatican, le P. Antonio Spadaro, directeur de la Civiltà Cattolica et expert des nouvelles technologies de la communication, a estimé que la plus grande contribution apportée par Steve Jobs, est celle d’avoir pensé la technologie comme partie intégrante de la vie. our lui, « la technologie n’est pas quelque chose de réservé aux techniciens : sa passion pour l’interface graphique, pour le design signifie que les instruments, les choses, les objets ont vocation à s’intégrer à notre vie de tous les jours. C’est une des plus grandes contributions de Steve Jobs à la compréhension de la technologie dans le monde moderne », a-t-il estimé.

En rappelant la signature des Accords du Latran en 1929 et la découverte par Pie XII de l’importance à donner à la communication (Radio Vatican, station de chemin de fer) pour le développement de l’Etat de la Cité du Vatican, le père jésuite a osé un rapprochement entre Pie XII et Steve Jobs. « Steve Jobs avait quelque chose en commun avec Pie XII, il a compris que la communication est la plus grande valeur que nous ayons aujourd’hui à disposition et que nous devons exploiter », a-t-il expliqué. « En lui, je dirais que s’est unie une capacité d’innovation et une grande capacité créative ». Source :zenit.org